Publié le 12 avril 2018

Des bijoux et montres en or équitable chez Chopard

Chopard, la grande marque horlogère, est également très connue des amateurs de voitures de collection. C’est la première fois dans l’histoire de l’horlogerie et la joaillerie qu’une grande maison prévoit de ne se fournir qu’en or équitable pour sa production. L’entreprise suisse d’horlogerie de luxe, joaillerie et accessoires va se mettre au service d’une cause, nulle autre que le développement durable, avec l’or éthique.

La maison genevoise fondée en 1860 a toujours été réputée pour sa vision du glamour et de l’élégance intemporelle. Inscrite dans son époque, cette maison a toujours eu le soin d’associer luxe et originalité pour ses créations qu’elle a su renouveler. Dernièrement, elle vient d’annoncer son engagement dans la production de bijoux et montre en or équitable.

En effet, elle a été présente lors du Baselworld 2018 qui s’est déroulé le 22 au 27 mars dernier à Bâle, en Suisse, et elle a profité de l’évènement pour annoncer la nouvelle.

De l’or labellisé par Fairmined

À l’occasion du Baselworld, la grande marque suisse a annoncé son intention de s’engager dans l’or équitable. Pour ceux qui ne le savent pas, il s’agit de l’or acquis auprès de fournisseurs responsables et qui répondent aux meilleurs standards environnementaux et sociaux. L’or en question provient des mines artisanales et à petite échelle qui répondent également aux standards mondiaux en matière de pratiques responsables.

or labellisé par fairmined

Ainsi, les prochaines créations de la maison Chopard seront uniquement réalisées à partir d’or labellisé par Fairmined. À savoir, de l’or extrait et traité dans le respect des normes.

L’enseigne a profité de sa présence au Baselworld pour présenter les nouvelles pièces de sa collection de bijoux “Green Carpet Collection”. Mais, elle y a également exposé ses nouvelles montres “L.U.C Full Strike” et “Happy Palm”. Toutes les pièces ont été réalisées en or certifié Fairmined.

La marque genevoise débutera sa conception de bijoux et montres à partir d’or responsable à compter du mois de juillet prochain.

Un système de production éco-responsable

La maison qui a été reprise en 1963 par Scheufele a assuré que les conditions de vie et de travail des communautés minières artisanales seront améliorées par le supplément or certifié que toucheront les mineurs. À cela s’ajoute le prix du marché auquel ils vendent leur or.

Chopard maîtrise à la perfection l’intégralité du processus de fabrication de ses pièces de joailleries et d’horlogeries. De cette façon, elle peut donc vérifier et faire le contrôle de l’or utilisé pour chaque création.

La mythique palme d’or, confectionnée avec de l’or équitable

Le coprésident de Chopard, Karl Friedrich Scheufele a notamment expliqué que c’est en développant une intégration verticale de leur production qu’ils sont parvenus à cette étape majeure. Rappelons qu’ils ont créé leur propre fonderie en 1978 ainsi que les compétences de leurs artisans bijoutiers de haut niveau et d’experts horlogers. De ce fait, ils ont investi pour la maîtrise en interne de tous les métiers nécessaires à leur production.

La Palme d’or, la récompense du Festival de Cannes, qui a été fabriquée par la marque genevoise a également été labellisée par Fairmined depuis 2014. Elle devait incarner le virage éthique de l’industrie du luxe et la maison Chopard voulait en faire un emblème.

Laisser un commentaire