Publié le 11 octobre 2014

Le cours de l’or touche à un triple point bas

En début de semaine, les cours de l’or ont légèrement rebondi de 1,3% à Londres. Ils sont partis des niveaux les plus bas de 2014 jusqu’à atteindre un double plancher de 1.180 dollar l’once. Bien que les primes n’aient pas changé, les acheteurs d’or sont peu nombreux. D’ailleurs, l’argent a suivi les traces du métal jaune ce lundi, vers le bas et le haut.

L’or sera-t-il de nouveau au centre de l’attention ?

au0030lnb

En se référant aux indices de sentiment des investisseurs vis-à-vis de l’or (voir notre article ici), le marché serait à un niveau médiocre. La plus petite mesure date de 8 ans passés et la seconde est celle de 1984 sur l’indice de sentiment de la newsletter sur l’or d’Hulbert. D’ailleurs, ce cycle baissier s’explique par l’absence des places asiatiques sur le marché qui étaient encore en congé ce lundi. Il s’agit notamment de la Chine, Singapour, l’Inde, la Malaisie et les Philippines. En conséquence, les cours de l’or étaient sous pression dès le début de la séance.

La hausse du dollar, remis en cause

new-dollar-gold

La montée en force du dollar Américain de son côté, met la pression sur le métal jaune, même sur un court terme. Toutefois, si l’exubérance du marché et la réunion de la Fed pour ce mois ne jouent pas en faveur de cet actif boursier, il est susceptible de chuter. Ainsi, l’attention du marché va se tourner vers la demande Chinoise après le Golden Week. D’ailleurs, les marchés Chinoises ont ouvert leur porte mercredi après les vacances de la fête nationale, ce qui permettra de voir la croissance économique du pays. En effet, Pékin pourra passer à côté de l’objectif annuel équivaut à 7,5% dans les trois prochaines années estime la Banque Mondiale.

Laisser un commentaire