Publié le 4 août 2013

Prenez toujours en compte les évolutions du cours

gold-front_1805318b

L’or physique, en pièces ou bien en lingots, reste un moyen sûr d’investir dans l’or bien que les marchés boursiers aient ces temps-ci, connu une certaine instabilité. Suivre le cours de l’or en bourse vous serait d’une grande nécessité fondamentale si vous voulez investir dans le métal jaune qui est l’unique placement de refuge sûr même en ces périodes de crise.

Les investisseurs dans ce domaine suivent tous de près l’évolution journalière de l’or en bourse. Le cours a connu succinctement des hausses et des baisses suite à diverses raisons économique et politique dans le monde.

Il serait également utile de dresser le bilan des cours de l’or depuis le dernier trimestre de 2011 jusqu’à l’heure actuelle. Ceci pour vous donner une idée des variations du cours de l’or en deux ans. Ces informations peuvent vous susciter à en investir ou non et également vous pousser à suivre quotidiennement le cours très changeant de l’or.

Des baisses spectaculaires

1.12352

À partir de l’année 2008, le cours de l’or avait connu une hausse. Depuis, son prix atteint chaque année une performance étonnante. Son record historique de 1921,15 dollars fut atteint en septembre 2011. Cependant, le prix du métal jaune a quand même réussi à atteindre une moyenne avoisinant les 1540 dollars.

Depuis que cette moyenne était atteinte, le cours de l’once d’or commençait à chuter et à perdre ses valeurs en bourses. Parti de 1500 dollars,  le prix du métal jaune descendait à moins de 1350 dollars en 15 mois, soit 9,3 % de baisse. Cette baisse a atteint une vitesse galopante à cause de la réduction excessive de la demande mondiale en or. Aussi, la Chypre vendait une partie de ses réserves pour financer son plan de sauvetage. De plus, des bourses américaines comme CME Group fermaient ses portes en rapportant que les échanges avaient été momentanément interrompus.

Jusqu’au mois d’avril de cette année, on a pu être témoin de la chute spectaculaire du prix de l’or. Certains blogueurs et journalistes économiques affirmaient même dans leurs articles « la fin de l’âge d’or ». Ces baisses sont principalement dues à la vente d’or papier, provoquées par l’incapacité du cours de l’or à se maintenir à 1540 dollars.  Cependant,  pour stabiliser le prix du métal jaune, une formation technique dénommée « double bottom » a vu le jour.  Avec elle, le prix de l’or s’est consolidé et s’est confirmé entre 1370 à 1440 dollars.

Un prochain retour d’une hausse du cours de l’or ?

gold1_1257843g

Les séries de baisses du prix de l’or de ces quelques ont été une grosse perte pour les investisseurs dans le domaine. Jusqu’au début de ce mois,  l’or avait perdu d 0,4 à 2,1 % de sa valeur.

Cependant, les faits se positivent de plus en plus. Pour preuve, même si les taxes sur l’importation de l’or ont vu une augmentation de 6 %, les importations d’or effectuées par l’Inde atteignaient des records en avril et mai. Malgré cette taxe, l’Inde prévoit encore des importations considérables du métal jaune. D’autres puissances comme la Chine et le Dubaï envisagent aussi de faire les mêmes choses.

Mais cette course à la procuration d’or physique ne se limite pas uniquement  en Orient. La vague d’hausse de la demande a réussi à atteindre l’Occident. Des records datant de la fin du XIXesiècle ont été battus aux USA.  La production des fameux Eagles de 1/10 a même due être arrêtée étant donné que la mine ne pouvait plus répondre à la demande.

L’Angleterre a pu assister à la British Royal Mint une vente de pièces de bullions trois fois supérieures qu’habituellement. Le stock d’or de Comex n’a pas pu résister à une diminution jamais vue depuis 5 ans face à la hausse fulgurante de la demande en pièces et lingots d’or.

Laisser un commentaire