Publié le 22 juin 2015

L’or aux prises avec la Fed et la crise grecque

La situation actuelle est plus que jamais tendue pour l’or car les menaces parviennent depuis plusieurs zones internationales. Les investisseurs vont devoir surveiller de près les prochaines variations pour savoir quel sera l’avenir de ce métal considéré comme une valeur refuge. La position de chaque pays va avoir son importance à partir d’aujourd’hui.

La Fed et ses annonces dangereuses

635d843e-e624-11de-a03d-029ddc0dd5d7Chaque réunion de la Banque centrale américaine a directement des effets sur le cours de l’or et sur l’économie internationale.

La menace du relèvement des taux est toujours présente sans qu’une date précise ne soit donnée. Cette situation a pour conséquence de laisser peser une épée de Damoclès sur tout le système américain. Dans le même temps, sa prise de parole pour indiquer que le PIB a chuté de 20% est un coup dur pour le métal jaune.

Une crise grecque annoncée

Les manœuvres de la Grèce pour sortir leur pays de la crise n’ont fait que repousser l’implosion qui s’annonce imminente. Si le pays a fait appel à la responsabilité allemande qui doit participer aux efforts de l’ensemble de la zone euro.

Il semblerait que l’Europe doive prendre des décisions capitales pour le maintien de son équilibre et en attendant un nouveau sauvetage ou une crise sans précédent, l’or stagne et tente de résister à la pression.

La Chine et les pays émergents

20130513082535-chinese-gold-nuggetsLe seul moteur de l’or actuellement est l’achat et le stockage de l’or par ces pays. Pourtant, le métal précieux a retenu la leçon de son excès de confiance par rapport à la Chine. Depuis, les prévisions concernant ces pays sont pris avec recul, ce qui freine l’évolution de l’or. Le cours de l’or est donc bloqué même si son seuil est assuré par ces derniers pays.

Laisser un commentaire