Publié le 3 juin 2016

Le Venezuela liquide ses réserves d’or pour rembourser ses dettes

Les stocks d’or au Venezuela seront bientôt liquidés. En effet, ne trouvant aucune échappatoire face à ses dettes, le pays a décidé de vendre ses réserves d’or tant que le cours de l’or est au beau fixe. Selon les chiffres révélés par la FMI, la quantité d’or vénézuélienne aurait chuté de 16 %, ce qui équivaut à une quarantaine de tonnes à peu près. Ce chiffre est alarmant certes, mais il est moindre comparé aux 24 % de liquidation l’année d’avant.

Depuis la crise survenue en 2007, période funeste où la Suisse a due se décharger de 90 tonnes de ses réserves, jamais une telle liquidation de lingot d’or ne s’est jamais produite. D’ailleurs, c’est l’inverse de ce qui se produit dans des pays comme la Chine ou encore le Kazakhstan.

Pénurie et stagflation : les menaces

FT-Corte-Federal-Gold-Reserve

La décision de liquider le stock d’or intervient à la suite des pénuries et de la stagflation. En effet, les dirigeants du Venezuela veulent à tout prix échapper à un défaut de paiement. Le président actuel Nicole Maduro a utilisé des lingots pour payer des dettes. Récemment, le Venezuela a expédié une soixantaine de ligots en Suisse et cette quantité serait estimée de plus de 2 milliards de dollars.

Face à cette constatation, certains observateurs estiment que les lingots d’or peuvent être un garant de prêt en banque. Une source sûre a révélé que la banque centrale du pays vient d’entamer une négociation avec Deutsche Bank en or pour un échange en devise, cela dans le but d’améliorer les cours des devises au Venezuela. Cherchant pour tous les moyens d’obtenir des devises étrangères, les dirigeants du pays misent sur la relance de leurs mines d’or. D’ailleurs, des accords ont déjà été conclus avec des investisseurs canadiens et chinois.

Laisser un commentaire