Publié le 16 décembre 2017

Or, l’environnement du taux est en difficulté, les cours remontent quand même

L’or est à son niveau le plus bas niveau depuis juillet dernier : ce mercredi 13 décembre, l’once était cotée à 1 241,6 dollars et 1 057 euros. Depuis les cours ont remonté, mais juste de quelques dollars et euros seulement. Peut-on encore compter sur le métal jaune en tant que valeur refuge ? Les réponses dans notre billet.

Un environnement de taux critique et pénalisant

Le prix de l’or est étroitement lié au dollar, mais aussi au marché de l’offre et de la demande. En cette période de trouble, le cours du métal jaune devient très instable. Il faut dire que l’environnement de taux est actuellement très pénalisant pour l’once. Plusieurs causes sont à déplorer, mais ce sont les taux d’intérêt de la Fed qui mènent actuellement la barque.

federal-reserve

La Réserve fédérale américaine a d’ailleurs fait une annonce hier, soit le jeudi 14 décembre. Les changements ont immédiatement suivi, de même que les spéculations quant à l’avenir du métal jaune pour l’année qui vient, soit en 2018.

Une petite hausse suite aux déclarations de la Fed

Le soir du mercredi, la Fed a annoncé son 5e « tour de vis » depuis fin 2015, en relavant son principal taux directeur de 1-1,25 % à 1,25-1,50 %. Elle a également revu ses prévisions de croissance pour 2018 de 2,1 à 2,5 %, prouvant ainsi que le plan de relance fiscale du président Trump est parvenu à convaincre le Congrès.

federal-reserve 1

Résultat, le cours de l’or est légèrement remonté à 1 255,6 dollars et 1 062,5 euros le jeudi 14 décembre. Il est cependant trop tôt pour se réjouir, car les prévisions d’inflation (PCE) restent plus ou moins inchangées : elles ont un peu grimpé cette année à (1,7 % contre 1,6 %), mais ne devraient pas changer en en 2018 et 2020 avec un pourcentage respectif de 1,9 et 2 %.

L’or est-il encore une valeur refuge sûre ?

Il est légitime de se poser la question quand on constate que cette année, les cours n’ont cessé d’osciller entre 1200 et 1350 dollars l’once. Sans parler des actions de mines d’or qui ont chuté de 5 %. Les spécialistes se veulent cependant rassurant : la situation n’est pas vraiment catastrophique en soit… pas encore.

lingot

Tout va dépendre de l’inflation : si cette dernière venait à accélérer et que la Fed ne faisait pas pression sur la hausse des taux, alors le prix de l’once devrait dépasser les 1 300 dollars. Dans le cas contraire, les chiffres tendraient alors vers 1 100 dollars. Tout devrait également se jouer sur la bonne gestion des mines d’or. Si on en croit les experts, l’environnement futur serait positif pour la production de flux de trésorerie. Une affaire à suivre de très près.

Laisser un commentaire