Publié le 28 septembre 2017

Angela Merkel réélue, le prix de l’or chute

Avec la réélection d’Angela Merkel, de nouveau chef d’Etat allemand après 12 ans de pouvoir, les cours de l’or ont chuté ce lundi 25 septembre à Londres. Les prix ont reculé, mais sont cependant restés supérieurs aux chiffres les plus bas constatés la semaine passée. Plusieurs autres facteurs expliquent également cette baisse soudaine. Détails.

Merkel gagne, le dollar grimpe

La victoire d’Angela Merkel aux élections allemandes a ainsi entrainé une baisse significative des cours de l’or. Ce revirement de situation s’explique par la progression du dollar américain suite à cette réélection, ainsi que par une dépréciation de l’euro. Les deux faits sont également liés au fait que le parti d’extrême droite a remporté un siège sur huit en Allemagne.

Le prix du métal jaune a ainsi reculé pour n’être que de 1090 euros l’once, ce qui équivaut à 10 euros par once. Ce chiffre est cependant supérieur au-dessus du plus bas d’un mois atteint vendredi.

Quels sont les autres facteurs ?

Outre la réélection d’Angela Merkel, plusieurs autres facteurs expliquent également cette baisse du prix de l’or. Nous avons notamment le week-end calme en Corée du Nord qui a également contribué à renforcer la valeur du dollar et éroder ainsi celle de l’or.

la reserve fédèrale, Etats Unis

Selon les explications apportées par OCBC, la banque de Singapour, les cours à la baisse de l’or sont également fortement influencés par les anticipations pour les mesures de la Réserve fédérale des États-Unis (Fed).

L’or sera plus fort l’année prochaine

Si le métal jaune traverse actuellement quelques perturbations, la situation devrait cependant s’améliorer. En effet selon Dennis Gartman, expert des commodités, l’or sera plus fort dans un an. Lors d’un entretien avec CNBC, il avait déclaré qu’il est fort probable que les prix pourraient grimper jusqu’à 1 400 dollars par once.

Enfin, si on en croit les indications apportées par la firme d’investissement américaine Franklin Templeton, maintenant que les élections allemandes, françaises et hollandaises sont terminées, il n’y aura plus à craindre que des politiques des partis eurosceptiques émergent. Cela aurait en effet beaucoup nui au cours de l’or.

 

Laisser un commentaire